Dominique Perrault Architecture

chargement
SUIVANT

10 | 04 | 2018   |   22 | 07 | 2018

Exposition "Dominique Perrault - La Bibliothèque nationale de France - Portrait d'un projet 1988-1998"

Paris, France

La scénographie de l'exposition est une installation originale dessinée par Dominique Perrault et Gaëlle Lauriot-Prévost, suivie par Frédéric Migayrou, directeur scientifique de l'exposition. 

L'exposition est séquencée en quatre thématiques. les deux premières présentent l'objet architectural et son inscription dans un territoire, jalon d'un développement urbain que l'on connait aujourd'hui. La troisième met l'accent sur le vide emblématique que l'architecte a voulu placer au cœur du projet, la jardin, création inédite d'un véritable morceau de forêt à quelques mètres de la Seine. Le dernier volet de l’exposition plonge dans les détails des aménagements intérieurs et du mobilier, conçu spécialement pour le lieu. Présenté pour la première fois, l'essentiel du fonds provient des archives de Dominique Perrault. Quelques pièces sont issues des collections publiques du Centre Pompidou et du FRAC Centre. 

Un parcours libre 
En écho à l’architecture du bâtiment et à son mobilier, la scénographie guide le visiteur dans un parcours libre et immersif. Révélant le volume de la galerie 2 sans la cloisonner, elle laisse visible les poteaux qui rythment l’espace. Elle s’appuie sur les éléments architecturaux de la Bibliothèque et séquence les 750m2 disponibles en quatre alvéoles correspondant aux sections thématiques du parcours d’exposition, délimitées par des lés de maille métallique. Ici en aluminium, tandis qu’elle est en inox dans le bâtiment, la maille est un élément emblématique de l’architecture de la BnF. Cinq lés de maille spiralée, de 14x4 mètres, sont suspendus à 2,20m au-dessus du sol. Ils laissent la galerie ouverte, sans cloisons séparatives marquées, séquencent l’espace et permettent le passage de la lumière dans un jeu de transparence. 80 chaises de la Bibliothèque sont réparties sur tout le plateau d’exposition. Certaines sont éditées dans leur version d’origine, en bois, d’autres dans leur nouvelle version, en bois et métal, à terme l’unique modèle qui sera utilisé dans les salles de la BnF. Disposées de façon aléatoire dans l’espace, ces chaises forment comme une nappe basse sur toute la surface. Le visiteur est libre de s’y installer pour découvrir les séquences vidéos. 

Une visite immersive
Quatre écrans de 6.85 x 4 mètres sont disposés dans chaque alvéole, au centre de l’espace. Dimensionnés à l’échelle du lieu, ils peuvent être vus des deux côtés et participent à l’effet immersif. Les films thématiques projetés, réalisés par Richard Copans, invitent le visiteur à appréhender la monumentalité de la BnF, son inscription dans le territoire, la grandeur du jardin, ainsi que les éléments de son mobilier. Récits visuels sans paroles, ils présentent des images inédites et spectaculaires du bâtiment, images captées par un drone depuis le jardin ou en survol du quartier. La lumière projetée par les écrans se reflète dans les mailles et crée une ambiance particulière, faite de variations de lumière et de transparence. Le clair-obscur et une ambiance sonore minimaliste renforcent l’immersion du visiteur dans l’espace et l’histoire du bâtiment. 

Une déambulation documentaire 
Une série de vitrines en bois, éclairées par le dessus, est disposée dans l’espace. Chacune présente divers documents et objets, ainsi qu’une sélection d’extraits vidéos à écouter individuellement, muni d’écouteurs. Une cimaise sur le mur latéral illustre également chaque section thématique, à travers des documents graphiques inédits. Ainsi la première séquence, dédiée à l’objet architectural, est l’occasion de découvrir des croquis, des dessins d’études et les planches présentées au concours international d’architecture de 1989. 
Au sein même de la Bibliothèque nationale de France, l'exposition présente pour la première fois au grand public l'histoire de la conception de ce bâtiment devenu monument, et rend compte des multiples aspects de son processus de création et de construction. L'année 2018 célèbre les 20 ans de l'ouverture des salles de lecture du Rez-de-jardin, soit l'ouverture complète de la Bibliothèque aux publics. Elle marque également les 30 ans de l'allocution du 14 juillet 1988 de François Mitterrand, alors Président de la République tout juste réélu pour son second septennat, au cours de laquelle il émit la volonté d'offrir à la Nation une nouvelle bibliothèque.
Exposition BnF